CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Vidéo de promotion touristique de la ville de Kyoto disponible en ligne

La ville de Kyoto a présenté sa vidéo de promotion touristique à l’occasion de Japan Expo 2011, qui s’est tenu du 30 juin au 3 juillet derniers à Villepinte (Seine Saint-Denis). Cette vidéo, en japonais mais avec des passages en français, est aujourd’hui disponible sur YouTube. Japan Expo est la plus grande manifestation consacrée à la culture et aux loisirs japonais, et cette année, CLAIR Paris faisait également partie des exposants de ce salon.

Dans la première partie de la vidéo, Alex Pilot, directeur des programmes de la chaîne de télévision Nolife, visite les principaux sites touristiques de Kyoto d’abord en compagnie des quatre jeunes chanteuses du groupe de pop japonais Paspo, puis avec Natsuko Asô, actrice et chanteuse. 

La deuxième partie de la vidéo, réalisée également à Kyoto, présente une entrevue d’Alex Pilot avec Takayuki Matsutani, président du Studio Tezuka Productions créé en 1968 par le très célèbre dessinateur Osamu Tezuka (1928–1989). Les deux hommes retracent, extraits de quelques-uns de ses dessins animés à l’appui, la carrière et les œuvres de Tezuka considéré comme l’un des plus grands maîtres de mangas et de dessins animés. Les influences de Tezuka sur les auteurs contemporains et l’attrait des mangas japonais pour les lecteurs français y sont aussi traités. 

La vidéo a été accueillie très favorablement par le public et a été visualisée plus de 1 900 fois depuis sa mise en ligne. Nous vous invitons à la découvrir vous-même en cliquant sur le lien ci-après ! 

http://www.youtube.com/watch?v=sNmdYyLAbac 

Pour les informations sur la participation de CLAIR Paris à Japan Expo 2011, cliquez ici

 

Mesures d’aide des départements sinistrés en faveur des orphelins du séisme

A ce jour, le nombre des mineurs ayant perdu leurs parents à la suite du séisme et du tsunami est estimé à quelque 1 100. Le département d’Iwate a lancé un appel aux dons en vue de mettre en place un fonds spécial d’aide aux orphelins du séisme. Le département de Miyagi a délivré pour sa part l’agrément à dix familles d’accueil qui hébergeront au total dix-huit enfants dans le cadre de la protection des jeunes victimes du tremblement de terre. L’UNICEF Japon apporte son expertise aux autorités locales pour que les mesures de protection des orphelins soient mises en œuvre dans un respect des droits de l’enfant, et appelle aux dons en faveur des enfants des zones sinistrées. L’organisation japonaise à but non lucratif Ashinaga, assurant un soutien psychologique et financièr aux orphelins depuis plus de quarante ans, récolte également des dons destinés notamment à attribuer aux orphelins de la catastrophe une bourse d’études non remboursable.

-  Japan Earthquake & Tsunami Emergency Relief, UNICEF Japon (anglais)

    http://www.unicef.or.jp/kinkyu/japan/en/2011.htm#donate

-  Organisation à but non lucratif Ashinaga (anglais)

    http://www.ashinaga.org/en/

Message de reconnaissance du Premier ministre Kan pour le soutien apporté par la France

Trois mois après le tremblement de terre qui a dévasté le nord-est du Japon, notamment les départements de Miyagi, Iwate et Fukushima, la reconstruction des zones sinistrées progresse grâce à l’aide matérielle et financière apportée par la communauté internationale et les régions épargnées par la catastrophe.

 La France a apporté son soutien et sa solidarité au Japon dès le lendemain du tremblement de terre. Le Président Nicolas Sarkozy a effectué fin mars une visite au Japon pour lancer un appel à la solidarité internationale. François Fillon s’est rendu quant à lui à la résidence de l’Ambassadeur du Japon en France pour encourager les sinistrés et les ressortissants japonais en France. Les collectivités territoriales et les citoyens français se montrent également très solidaires avec le pays du soleil levant et prennent de nombreuses initiatives pour aider la reconstruction des zones dévastées (voir l’article « La solidarité des collectivités territoriales japonaises et étrangères pour les zones touchées par le séisme » sur notre site Internet). Pour exprimer sa reconnaissance aux Français pour leur soutien, le Premier ministre Naoto Kan a publié le 11 avril dernier un message de remerciement dans les grands quotidiens français.

-  « Merci pour vos Kizuna », message de Naoto Kan, Premier ministre du Japon

http://www.fr.emb-japan.go.jp/actualite/pdf/Message_premier_ministre_KIZUNA.pdf

Répartition des fonds récoltés pour les populations des zones dévastées

Un Comité de répartition des fonds d’aide, composé d’experts, de représentants des départements sinistrés et de représentants d’organisations collectant des dons telle que la Croix-Rouge japonaise, a été mis en place en coopération avec le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales le 8 avril dernier. Ce comité a pour mission de déterminer les critères et les modalités de répartition des fonds récoltés entre les départements victimes du séisme. Ces fonds sont reversés aux victimes en tenant compte des critères établis par le Comité.

En France, la Croix-Rouge et la Fondation de France continuent de collecter des dons destinés au Japon. L’Ambassade du Japon en France recueille également des soutiens financiers dont les bénéfices seront entièrement versés à la Croix-Rouge japonaise. En revanche, le fonds de solidarité des collectivités territoriales françaises pour le Japon, ouvert par Cités Unies France en mars dernier, est destiné aux collectivités locales japonaises sinistrées (voir l’article « La solidarité des collectivités territoriales japonaises et étrangères pour les zones touchées par le séisme » cité ci-haut).

-  Croix-Rouge française

    https://www.croix-rouge.fr/Je-donne/Don-ponctuel?elk_dc_id=165

-  Fondation de France

    http://www.fondationdefrance.org/Nos-Actions/Aider-les-personnes-vulnerables/En-urgence-et-post-urgence/Solidarite-Japon

-  Ambassade du Japon en France

    http://www.fr.emb-japan.go.jp/actualite/2011/communique_seisme_16_3_2011.html

-  Cités Unies France

    http://www.cites-unies-france.org/spip.php?article1228

Mise en ligne d’une vidéo sur la reconstruction de la ville de Sendai

La ville de Sendai (département de Miyagi) diffuse sur YouTube une vidéo en français intitulée «Send♡ai*, Sendai sur la voie de la reconstruction ». Cette vidéo montre des images de la ville juste après le séisme du 11 mars dernier, et celles de la reconstruction grâce aux soutiens apportés par le monde entier.

Par ailleurs, de jeunes habitants japonais et étrangers de cette ville expriment dans la vidéo leur reconnaissance à la solidarité internationale et invitent les touristes étrangers à visiter Sendai qui s’est aujourd’hui remise de la rude épreuve.

 * «Send♡ai » est un jeu de mots, composé de send (« envoyer » en anglais) et de ai (« amour » en japonais)

Impact du séisme sur le tourisme

Si le séisme et le tsunami du 11 mars dernier ainsi que l’accident nucléaire qui s’en est suivi ont causé des dégâts matériels et humains sans précédent, ils ont également frappé de plein fouet l’économie japonaise. Le tourisme est l’un des secteurs d’activité qui subissent gravement les conséquences de la catastrophe.

En effet, suivant les recommandations des autorités de leur pays, les touristes étrangers sont beaucoup moins nombreux à visiter le Japon. L’impact de cette baisse de fréquentation est particulièrement ressenti dans les régions dont l’économie est fortement dépendante du tourisme. La situation est d’autant plus difficile pour les départements touchés par le séisme que certaines de leurs communes ayant été épargnées par le séisme subissent le contrecoup de ces événements. Le ralentissement du tourisme est également néfaste pour la reconstruction des zones dévastées.

Dans ce contexte difficile, pour relancer ce secteur d’activité, Hiroshi MIZOHATA, commissaire au tourisme de l’Agence japonaise pour le tourisme (organisme rattaché au ministère de l’Aménagement du territoire, des Infrastructure, des Transports et du Tourisme), a publié sur le site Internet de l’Agence un message invitant les étrangers à visiter le Japon. Plusieurs collectivités territoriales japonaises, sinistrées ou non, ont également lancé leur message de promotion touristique pour attirer les visiteurs étrangers.

-  message de Hiroshi MIZOHATA, commissaire au tourisme de l’Agence japonais pour le tourisme (anglais)

    http://www.mlit.go.jp/kankocho/en/inbound_message.html

    http://www.mlit.go.jp/kankocho/en/page01_000218.html

-  «News from Iwate’s Reconstruction », message du département d’Iwate (anglais)

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/Iwate_vol1_E.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/Iwate_vol.2_E.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/Iwate_vol.3_E.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/News%2Bfrom%2BIwate%27s%2BReconstruction%28Vol.4%29.pdf    nouveau

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/News%2Bfrom%2BIwate%27s%2BReconstruction%28Vol.5%29.pdf    nouveau

-  « Ganbaro Iwate ! », message du département d’Iwate

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_i_f.pdf

-  Message du département de Miyagi (anglais)

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_m_e.pdf

-  « Ganbaro ! Sendai », message de la ville de Sendai (anglais)

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_s_e01.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_s_e02.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_s_e03.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_s_e04.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_s_e05.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/Sendai_newsletter_vol.6.pdf 

-  « Courage Fukushima ! », message de l'Association internationale de Fukushima

    http://www.worldvillage.org/fia/data/gyro_f_001.pdf

    http://www.worldvillage.org/fia/data/gyro_f_002.pdf

    http://www.worldvillage.org/fia/data/gyro_f_003.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/gyro_f_004.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/gyro_f_005.pdf

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/gyro_f_006.pdf    nouveau

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/gyro_f_007.pdf    nouveau

-  « City of Sapporo, HOKKAIDO SAPPORO NOW», message de la ville de Sapporo (anglais)

    http://www.sapporo-now.com/en/ 

-  message du département de Tochigi

    http://www.clair.or.jp/j/general/docs/eq_info_07_t_f.pdf

-  « Chers amis du monde entier », message de la ville de Tokyo

    http://www.tourism.metro.tokyo.jp/french/pdf/chiji_message.pdf

-  « Rendez-nous visite en toute tranquillité », message de la ville de Kanazawa

    http://www.city.kanazawa.ishikawa.jp/index_o.html

-  «A message from Governor of Yamanashi », message du département de Yamanashi (anglais)

    http://www.yamanashi-kankou.jp/english/message/documents/english.pdf

-  « Bienvenue à Takayama », message de la ville de Takayama

    http://www.hida.jp/french/index-f.htm

-  « If you're thinking about visiting or studying in Kyoto», message du département de Kyoto (anglais)

    http://www.youtube.com/watch?v=jvcF-oiXslM

-  « Chers Amis de par le Monde », message commun lancé par le département d’Osaka, la ville d’Osaka, la ville de Sakai, la Chambre de commerce et d’industrie d’Osaka, la Chambre de commerce et d’industrie de Sakai, l’Office de tourisme d’Osaka et l’Office de tourisme de Sakai

    http://www.osaka.fr/pdf/110511_dear_friends_of_the_world_fr.pdf

-  « A tous nos amis de par le monde », message de la ville d’Osaka

    http://www.osaka.fr/pdf/110427_Message%20du%20Maire%20d'Osaka.pdf

-  « Dear friends of the world », message de la ville de Sakai (anglais)

    http://www.city.sakai.lg.jp/foreigner_en/kokusai/message_en.html

-  « Safe and Secure – Come to the Chugoku Region of Japan », Chugoku Regional Development Promotion Council (anglais)

    http://www.pref.okayama.jp/file/open/1308842632_840461_100427_329872_misc.pdf

-  « About the effects of the Great East Japan Earthquake Disaster on the City of Kitakyushu », message de la ville de Kitakyushu (anglais)

    http://www.city.kitakyushu.lg.jp/files/000086232.pdf

Le ministère français des Affaires étrangères et européennes a mis à jour le 13 mai dernier la fiche pays Japon de sa rubrique Conseils aux voyageurs sur son site Internet. Compte tenu des évolutions de la situation au Japon, les voyagistes français ont repris les départs vers le Japon à la fin du mois d’avril dernier. L’Office national du tourisme japonais (JNTO) fournit pour sa part des informations sur la situation au Japon et des renseignements utiles pour les voyageurs étrangers.

-  Conseils aux voyageurs, ministère des Affaires étrangères et européennes

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/japon_12268/index.html

-  Communiqué de presse du 19 avril 2011 de l’Association de Tour-Opérateurs (CETO)

    http://www.agencecardamone.fr/index.php?option=com_remository&Itemid=2&func=startdown&id=2933&lang=fr

-  Office national du tourisme japonais

    http://www.tourisme-japon.fr/

Participation de CLAIR Paris à Japan Expo

CLAIR Paris a participé en qualité d’exposant à la 12e édition de Japan Expo, le plus grand festival de la culture et des loisirs japonais, qui s’est tenu du 30 juin au 3 juillet derniers à Villepinte, dans la région parisienne.

Au cours de ce festival qui a accueilli 200 000 visiteurs, CLAIR Paris a présenté les attraits touristiques des différentes régions du Japon.

Par ailleurs, en s’associant à la campagne « Kizuna*, message d’espoir pour les écoliers japonais » initiée par l’UNESCO, CLAIR Paris a incité les jeunes visiteurs de Japan Expo (ce festival est fréquenté majoritairement par les jeunes de 15 à 24 ans) à écrire un message d’espoir aux enfants touchés par le séisme et le tsunami du 11 mars dernier.

Les 285 messages recueillis à cette occasion ont été adressés au siège de l’UNESCO à Paris qui à son tour les a transmis à son antenne au Japon.

Enfin, sur le stand de CLAIR, une collecte de dons a été également organisée en faveur des enfants orphelins ayant perdu leurs parents au cours de la catastrophe.

Le montant de cette collecte, qui s’élève à 629,63 euros, a été envoyé à Ashinaga**, organisation japonaise à but non lucratif qui assure un soutien psychologique et financier aux orphelins depuis plus de quarante ans.

Nous tenons à vous exprimer nos plus sincères remerciements pour votre générosité.


* kizuna signifie en japonais la solidarité, les liens.
** http://www.ashinaga.org/en/

La solidarité des collectivités territoriales japonaises et étrangères pour les zones touchées par le séisme

Deux mois après le tremblement de terre et le tsunami qui ont dévasté le nord-est du Japon, le nombre des personnes décédées ou disparues s’élève désormais à quelque 25 000. Quant aux 117 000 rescapés, ils sont toujours contraints de vivre dans un centre d’hébergement d’urgence ou dans un logement provisoire, souvent éloigné de leur lieu de domicile.

Un réseau d’aide d’urgence entre collectivités territoriales japonaises a été créé rapidement après le séisme grâce à la coordination assurée par les associations d’élus locaux. Les départements et communes qui ont été épargnés par la catastrophe envoient du matériel d’aide et du personnel qualifié selon le besoin exprimé par les collectivités locales sinistrées. De nombreuses collectivités accueillent également sur leur territoire des réfugiés qui bénéficient d’un hébergement avec une aide matérielle et financière, un soutien psychologique, etc.

La communauté internationale, pour sa part, s’est organisée pour venir en aide au Japon dès le lendemain de la catastrophe. Les collectivités territoriales de plusieurs pays dans différentes régions du monde se mobilisent également.

Concernant la France, plusieurs collectivités territoriales, impliquées ou non dans la coopération décentralisée franco-japonaise, ont pris des initiatives pour soutenir le Japon : appel aux dons, vote de subvention d’aide par l’assemblée délibérante, envoi de messages de soutien, organisation de manifestation de solidarité, etc. Certaines collectivités territoriales s’unissent pour agir ensemble en faveur des régions dévastées. D’autres sollicitent leur collectivité locale partenaire au Japon pour apporter de l’aide par leur intermédiaire.

Cités Unies France, qui coordonne depuis 2008 l’organisation des Rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée, a ouvert un fonds de solidarité des collectivités territoriales françaises pour le Japon. Certaines associations d’élus se sont déjà montrées favorables pour s’associer à cette action. Les dons recueillis sont destinés aux collectivités territoriales japonaises sinistrées, et seront reversés en coopération avec CLAIR Paris.

Par ailleurs, CLAIR Paris informe les collectivités locales françaises et les citoyens, qui le contactent pour manifester leur soutien au Japon, des organisations qui récoltent des dons.
Le siège de CLAIR à Tokyo diffuse, quant à lui, sur son site Internet des informations sur les aides apportées par des collectivités locales étrangères et sur les actions de solidarité menées par l’Association des anciens participants au Programme JET présente dans 17 pays.

Catastrophe au Japon : les collectivités territoriales se mobilisent

Face à une situation de crise sans précédent depuis le tremblement de terre survenu le 11 mars dernier, les collectivités territoriales japonaises se mobilisent pour apporter leur soutien aux autorités locales et aux habitants des zones sinistrées.

L'Association des gouverneurs de départements du Japon, l'Association des maires des grandes villes du Japon et l'Association des maires des moyennes et petites villes du Japon ont respectivement mis en place leur cellule de crise dès l'annonce de la catastrophe. Ces cellules travaillent en étroite coopération entre elles, et avec l’Etat pour l’organisation de l’aide humanitaire rapide et efficace. Elles déploient également leur propre réseau pour centraliser les informations sur le besoin d'aide matérielle et personnelle exprimées par leurs collectivités membres touchées par le séisme, pour que les autres administrations locales épargnées puissent répondre à ces demandes d’urgence dans les meilleurs délais.

A ce jour, quelques 310 000 personnes sont accueillies dans des centres d’hébergement d’urgence. Les personnes évacuées, dont de nombreuses personnes âgées et enfants en bas âge, sont particulièrement fragilisées sur le plan physique et psychologique. Les travaux de construction de logements d’urgence ont commencé, mais les autorités prévoient plusieurs mois pour reloger tous les rescapés.

Dans une telle situation, certains sinistrés ont fait part de leur souhait de quitter leur département de résidence d’une manière provisoire ou définitive. Par ailleurs, le département de Fukushima, quant à lui, a adressé aux autres départements sa demande d’accueillir ses habitants qui résidaient autour de la centrale nucléaire. Aussi les départements s’emploient-ils pour organiser cet accueil en mettant leurs logements sociaux vacants ou d’autres structures d’hébergement à disposition des personnes abritées dans les centres d’hébergement d’urgence (22/03/2011).

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont adressé leur message de soutien auquel nous sommes très sensibles. Aujourd’hui la situation reste préoccupante en raison du risque nucléaire malgré toutes les mesures prises par les autorités. Notre équipe de Paris suit de près l’évolution de la situation, et fera tout son possible à son niveau pour contribuer au soutien des populations sinistrées et au redressement des collectivités territoriales concernées.

Enfin, nous recevons des propositions de don en faveur des personnes touchées par cette catastrophe. A ce jour, l’Ambassade du Japon en France recueille des dons, et les bénéfices seront reversées à la Croix-Rouge japonaise :

- Ambassade du Japon en France
http://www.fr.emb-japan.go.jp/actualite/2011/communique_seisme_16_3_2011.html

Quatre ONG françaises font également un appel aux dons, et la ville de Paris a pour sa part mis en place un dispositif de collecte de don en s’associant à ces ONG :

- Fondation de France
http://www.fondationdefrance.org
- Croix-Rouge française
http://www.croix-rouge.fr
- Secours Populaire
http://www.spf75.org
- Secours Catholique
http://www.secours-catholique.org
- Ville de Paris
http://www.paris.fr/accueil/accueil-paris-fr/seisme-au-japon-dispositif-d-aide-a-la-population-japonaise-organise-par-la-ville-de-paris/rub_1_actu_98016_port_24329