CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Le Programme d’étude 2018 accueilli dans le département de Kagawa

Piloté par la collectivité accueillante et CLAIR le programme a pour vocation d’initier des cadres territoriaux français au système japonais d’administration locale. Durant un séjour au Japon d’environ une semaine, les participants partent à la découverte d’une collectivité locale différente chaque année. La collectivité qui les reçoit leur présente la politique locale et organise à leur intention une série de visites de sites. Le séjour offre l’opportunité de riches échanges aussi bien avec des cadres territoriaux japonais qu’avec la population locale. 

Les trois cadres français qui participaient au programme 2018 ont été accueillis au Japon du 6 au 15 août, d’abord à Tokyo, puis dans le département de Kagawa, collectivité hôte de cette année, située sur l’île de Shikoku. 

Le thème du programme 2018 traitait du marketing territorial international grâce aux produits et savoir-faire locaux.

A Tokyo, après avoir assisté à un exposé-discussion sur le système des finances publiques locales, les cadres français ont été conduits à l’atelier Tomita Senkōgei, spécialiste des techniques traditionnelles de teinture textile Edo Komon, qui représente pour la ville une importante ressource patrimoniale. Les cadres français ont pu admirer la dextérité des artisans au travail et la finesse des motifs imprimés réalisés. Ils ont été invités participer à une activité de teinture au pochoir. Avant de quitter le lieu, ils n’ont pas manqué d’acheter des articles souvenir. 

Le programme de la troisième journée était consacré aux « antenna shop ». Après un exposé sur le concept de ces boutiques vitrines implantées à Tokyo par des collectivités locales dans le but de renforcer leur visibilité et leur attractivité, les cadres français ont pu découvrir l’« antenna shop » commun de Kagawa et d’Ehime, deux départements voisins. Observant la façon dont les produits locaux y était promus et vendus, ils ont constaté avec intérêt que la gestion de la boutique et les animations relevaient de l’initiative des collectivités elles-mêmes.

Du 8 au 14 août, les cadres français ont quitté Tokyo pour le département de Kagawa dont ils ont pu apprécier la richesse des ressources touristiques. Ils ont d’abord rejoint en ferry Shōdoshima, une ravissante île de la mer intérieure de Seto, rattachée au département de Kagawa. L’île a été pionnière au Japon de la culture des oliviers. Elle se distingue également par une tradition de plus de 4 siècles de fabrication de sauce de soja et compte parmi les quatre plus grands centres de production japonais. Les cadres français ont visité tour à tour le centre de recherche de Shōzu dédié à l’olive, la fabrique de sauce de soja Yamaroku, et la brasserie de saké Morikuni. Cette dernière produit, distribue et exporte ses sakés jusqu’en France. 

Dans le département de Kagawa, les cadres français se sont promenés dans les magnifiques paysages du parc Ritsurin à Takamatsu (trois étoiles au Guide vert Michelin), et admiré les bonsaïs de la pépinière Nakanishi Chinshōen. A Zentsūji, lieu de naissance du grand moine Kūkai (Kōbōdaishi), fondateur du bouddhisme Shingon, ils ont également pu expérimenter la formule d’hébergement monastique appelée shukubō et ont passé une nuit dans le monastère principal de l’école Shingon Zentsūji. 

Les cadres français ont été conquis par la culture traditionnelle de Kagawa et ses sites touristiques, L’un d’eux a déclaré que la région lui évoquait irrésistiblement le charme de la Toscane en Italie. 

Le dernier jour était consacré à une réunion de réflexion entre cadres territoriaux français et japonais. Chaque cadre français a d’abord offert une présentation de la collectivité qu’il représentait, suivie d’une discussion sur les politiques touristiques locales. Désireux de développer son attractivité, le département de Kagawa s’est enquis auprès des cadres français de leurs impressions et de leurs suggestions relatives aux activités et aux formules de séjour à proposer afin de séduire les touristes étrangers, en particulier européens. La réponse traduisait la sincérité de l’intérêt de la France pour le Japon : « Les touristes qui visitent le département de Kagawa sont en quête avant tout d’expériences authentiques. Ils sont curieux de savoir comment les Japonais vivent vraiment. Être hébergé dans une famille japonaise et pouvoir en partager le quotidien répond parfaitement à ce type d’attentes. » 

Nous espérons que les rapprochements permis par ce programme d’étude se développeront en liens qui se pérenniseront et encourageront le partage des savoirs de façon à esquisser des solutions à des problématiques communes.

Bien que le programme de l’an prochain ne soit pas encore tout à fait défini, toute personne intéressée est invitée à prendre contact avec notre bureau par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Participants de l’édition 2018 du Programme d’étude de l’administration locale japonaise

○ Didier JEAN

Adjoint au directeur général adjoint, chargé des Affaires Européennes, de la Coopération International et du Tourisme 

Conseil régional d'Île-de-France

○ Xavier BOIVERT

Directeur général des services

Commune de Mordelles, Ille-et-Vilaine

○ Françoise CLECH DEL TEDESCO

Directrice de la Performance et de l’Évaluation

Conseil départemental de Gironde

 

 

7 香川県白地図

Localisation du département de Kagawa

6 香川県の風景写真

Le Grand pont de Seto qui relie les îles de Honshū et de Shikoku

1 小裂こぎれづくり体験富田染工芸

Initiation à la teinture au pochoir sur un coupon de tissu à l’atelier Tomita Senkōgei

2 和船乗船栗林公園

Promenade en barque au parc Ritsurin

3 香川県副知事表敬

Rencontre avec Yoshikazu Nishihara, vice-gouverneur de Kagawa

4 参加者とホームステイ受入家庭

Les cadres territoriaux français et leur famille d’accueil 

5 うどん作り体験中野うどん学校

Atelier de confection de nouilles udon, spécialité de Kagawa (École de confection d’udon Nakano)