CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Conférence – Spectacle JETAA : Rakugo, kézako ?

 

Samedi 5 mars 2022   15h -16h30 à la MCJP 

 

Le JETAA France est heureux de vous inviter à la conférence-spectacle en français de Cyril Coppini, organisée par la Maison de la Culture du Japon à Paris, avec le soutien de CLAIR Paris et le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France.  Entrée gratuite sur réservation à partir du 3 février 2022 (https://www.mcjp.fr/fr/agenda/rakugo-kezako).

Découvrez grâce à Cyril Coppini, l’univers des conteurs humouristes japonais, illustré par quelques célèbres scènes du répertoire :

 

« Honjitsu wa oisogashii naka goraijô itadakimashite makoto ni arigatô gozaimasu.

Je vous remercie d’avoir fait le déplacement alors que vous êtes extrêmement occupés.

Demo, hontô ni isogashii hito wa… konai.

Mais les gens vraiment occupés, normalement… ne viennent pas ».

Au début, il y avait les otogishû.

De nos jours, on les appellerait des « consultants ».

Ces orateurs étaient au service des généraux et des seigneurs des grand fiefs. Le moine Anrakuan Sakuden (1554-1642), du temple Seigan.ji de Kyoto, était un des meilleurs de sa génération. C’était non seulement un conteur hors pair mais ses histoires étaient souvent empreintes d’humour, un atout majeur pour mieux faire passer les messages qu’il voulait délivrer. C’est à lui que l’on doit les Seisuishô (Histoires tellement drôles qu’on en oublie de dormir – 1623 / Inédit en français), un recueil qui a inspiré une grande partie du répertoire Rakugo de l’époque Edo (1603-1868) que l’on continue de jouer sur scène de nos jours.

Aujourd’hui, on distingue deux grands courants de Rakugo : Edo (Tokyo) et Kamigata (région d’Osaka). Si les puristes ne jurent que par le Edo Rakugo, le grand public, lui, apprécie énormément les performances des grands maîtres d’Osaka, une ville où la culture du rire est omniprésente et savoir divertir, une seconde nature.

Qu’il s’inscrive dans la tradition Edo ou Kamigata, un Rakugo.ka digne de ce nom ne se déplace jamais sans son éventail (sensu) et son carré de tissu (tenugui).

Grâce à ces accessoires, il donne de l’emphase aux situations qu’il mime sur scène, en restant assis sur les genoux (position seiza) sur son gros coussin (zabuton) : un samouraï qui dégaine son éventail-sabre ; le client d’une échoppe ambulante qui mange un bol de nouilles avec son éventail-baguettes ; un commerçant qui sort de l’argent de son tenugui-portefeuille ; une geisha qui tire une longue bouffée sur son éventail-pipe…

Rendez-vous le 5 mars 2022 à 15h pour découvrir un secret que les Japonais gardent jalousement.

Un secret que ne vous livreront jamais les guides touristiques sur le pays du Soleil Levant.

Un secret que je suis fier de partager avec vous.

Les Japonais rient.

Incroyable, non ?

Par Cyril Coppini, performeur de Rakugo

www.cyco-o.com 

https://www.mcjp.fr/fr/agenda/rakugo-kezako

Grande salle (niveau -3)
Entrée libre sur réservation dans la limite des places disponibles, à partir du 3 février 2022 (
www.mcjp.fr)

En français, certains passages en bilangue

Durée 1h30

Coorganisation Association JETAA

Avec le soutien de CLAIR Paris

Sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France

Programme JET:      https://www.clairparis.org/fr/qu-est-ce-que-le-clair/programme-jet

               http://www.fr.emb-japan.go.jp/education/JET/index.html

JETAA FRANCE:    http://jetaafrance.blogspot.fr/

 

©Pacific Voice ©Pacific Voice
© Anticsvision © Anticsvision
© Cyril Coppini © Cyril Coppini
Tagged under: Culture