CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

30 ans de jumelage entre Lamalou-les-Bains (dép. de l’Hérault) et Misasa (dép. de Tottori) Cultiver l’amitié franco-japonaise en temps de crise sanitaire

Service des échanges internationaux et du tourisme de Misasa

 

Situé à une heure d’avion à l’ouest de Tokyo, en bordure de la mer du Japon, Tottori est le département le moins peuplé au Japon. La commune de Misasa qui se trouve au centre du département, dans une région montagneuse, est réputée pour ses sources chaudes qui font parties des plus riches au monde en radon. Celles-ci attirent annuellement près de 350 000 touristes. Le radon est un gaz radioactif d'origine naturelle, issu de la désintégration du radium (Voir les notes à la fin de cet article).

Misasa organise depuis 1951 un festival en hommage à la scientifique deux fois nobélisée qui découvrit le radium, Marie Curie, célèbre physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française par son mariage avec le physicien Pierre Curie. Ce lien avec la France a conduit Misasa à nouer en 1990 un jumelage avec la ville thermale de Lamalou-les-Bains dans le département de l’Hérault en Occitanie. L’année 2020 marquait le 30e anniversaire de ce jumelage.

Tous les ans, des collégiens de Misasa effectuaient un séjour à Lamalou-les-Bains, lors duquel ils étaient hébergés au sein de familles françaises. L’an dernier, en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, cet échange scolaire n’a malheureusement pas pu avoir lieu. En ces tristes circonstances, désireux de perpétuer les liens d’amitié dans la mesure du possible, les collégiens, leurs parents et les enseignants ont mis en forme le projet « Tenons le coup ! » consistant à confectionner des masques afin de les offrir aux habitants de Lamalou-les-Bains. 1060 masques ont ainsi été expédiés, en marque de solidarité. À réception de ce cadeau, les Lamalousiens n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude dans un message vidéo (voir le lien Internet vers la vidéo).   

Hiroyuki Matsuura, maire de Misasa s’est par ailleurs entretenu par visioconférence avec son homologue Guillaume Dalery. Tous deux ont réaffirmé leur souhait de perpétuer et de renforcer les relations entre Misasa et Lamalou-les-Bains, notamment en enrichissant la communication entre les collèges via Internet et en poursuivant le partage d’informations sur les vertus thérapeutiques des cures thermales.

Marie Alin, coordinatrice des relations internationales (CIR dans le cadre du programme JET) et déléguée à la promotion culturelle et touristique à Misasa depuis 2016 joue un rôle clé dans la vitalité de ce jumelage franco-japonais. C’est la 11e CIR en poste à la mairie de Misasa, laquelle accueille de jeunes Français depuis 1993. Comme ses prédécesseurs, elle met toute son énergie à développer les liens entre Misasa et Lamalou-les-Bains, et plus largement la France. Elle diffuse la culture française auprès de la population locale, et met à profit sa double compétence en langue japonaise et en communication multimédia pour faciliter les échanges et promouvoir les attraits de Misasa en tirant le meilleur parti des moyens numériques dans l’attente de la fin de la crise sanitaire.

Trente années d’une constante bienveillance réciproque entre Misasa et Lamalou-les-Bains ont permis de tisser de solides liens d’amitié. En un temps où la distanciation physique était de mise, l’idée des collégiens de Misasa de confectionner des masques illustrait leur volonté de faire un geste pour témoigner de leur souci au quotidien de la santé de leurs amis lamalousiens. Dans l’attente des retrouvailles, il est essentiel de garder les cœurs unis malgré l’éloignement !

1 中学生のマスク寄付①resize
Empaquetage des 1060 masques confectionnés par les collégiens de Misasa.

2 中学生のマスク寄付②resize
Cérémonie à la mairie de Misasa avant l’expédition des masques. (Au centre, Hiroyuki Matsuura, maire de Misasa).

3 ラマルーレバン町のお礼写真ビデオレターから切り取った②
Remerciements de la classe de l’école primaire de Lamalou-les-Bains. 

4 国際交流員のインスタグラムインバウンド対策①
Compte Instagram géré par la coordinatrice des relations internationales en poste à Misasa depuis 2016.

5 町長のオンライン風景resize
Vidéoconférence entre les conseils municipaux de Misasa et de Lamalou-les-Bains

Liens Internet

■Montage vidéo de l’échange de messages entre Misasa et Lamalou-les-Bains à l’occasion du cadeau de masques (Chaîne YouTube animée par la coordinatrice des relations internationales de Misasa) https://www.youtube.com/watch?v=BqQiTUZdlSg&ab_channel=MisasaOnsen

■Compte Instagram administré par la coordinatrice des relations internationales de Misasa  https://www.instagram.com/marie_in_misasa/

■Site officiel du bourg de Misasa  http://www.town.misasa.tottori.jp/

■Office de tourisme de la station thermale de Misasa (Onsen signifie « sources chaudes »)https://misasaonsen.jp/

■Site officiel de Lamalou-les-bains  https://lamalou-les-bains.fr/

■Page Facebook de la mairie de Lamalou-les-bains  https://fr-fr.facebook.com/mairielamalou.fr/

 

Remarques sur le radon et le radium :

En France, le radium était reconnu dans les années 1920-1930 pour ses bienfaits à faible dose et a été utilisé autrefois à des fins thérapeutiques dans la lutte contre le cancer. La commune de Misasa explique aux visiteurs que ses sources d’eau chaude n’exposent les curistes qu’à des doses infimes afin de soulager leurs rhumatismes et activer la circulation sanguine.

Comparaison des taux annuels de rayonnements absorbés par le corps :
- lors d’un bain à Misasa Onsen : 0,001 mSv
- lors d’une radio des poumons : 0,06 mSv
- lors d’une journée passée dans un avion : 0,1 mSv
(source : Dr. Ishimori, Animal Study on Biogical Responses by Radon Inhalation Making Use of Waste Rock Which Contains Feeble Activity of Uranium, JAEA-Research 2013-005)