CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Département de Saitama 2


Politique de sécurité routière exploitant les données des systèmes de navigation automobile

Carte

Domaine(s) concerné(s)

Contact

Prévention des risques Saitama-ken,Kendoseibi-bu,Douroseisaku-ka
(Service de l'aménagement de la voirie du département de Saitama)

icon-internetSite Internet (anglais)

 

 

Présentation

Le département de Saitama travaille à une amélioration de la sécurité routière, en exploitant des données recueillies par les systèmes de navigation automobile.

 À l'origine, les systèmes de navigation étaient des procédés de géolocalisation par satellite (GPS) destinés à renseigner un conducteur sur la position de son véhicule ou sur l'itinéraire à emprunter jusqu'à une destination donnée. Depuis peu cependant, ces systèmes de navigation évoluent en combinant des données recueillies par satellite à celles recueillies par les centres d'information des constructeurs automobiles.

 Soucieux d'améliorer la sécurité routière, le département de Saitama a été le premier à s'intéresser à la riche banque de données dont disposait le constructeur Honda, pionnier dans le monde en matière de systèmes de navigation. Les systèmes GPS enregistrent à de très courts intervalles la position d'un véhicule. Les services du département se sont aperçus que ce constructeur disposait des données permettant de repérer les lieux où les véhicules changeaient brusquement de vitesse, à savoir les sites où les conducteurs étaient contraints de freiner brusquement.

 Grâce à un accord de partage des données signé entre le département de Saitama et le constructeur Honda, les services départementaux de circulation routière ont pu dresser une carte recensant avec précision les sites où les conducteurs freinaient brusquement, et où les risques d'accidents étaient importants. Auparavant, ces lieux ne pouvaient être identifiés qu'en repérant sur l'asphalte les traces laissées par les pneumatiques lors du freinage.

 À partir de 2007, ces sites de freinages fréquents et brusques ont fait l'objet d'études et des actions de sécurisation des routes engageant peu de frais ont aussitôt pu être conduites : dans les croisements où les piétons ou les autres véhicules étaient peu visibles à cause de la présence d'arbres, la hauteur de la végétation a été réduite ; sur les routes en ligne droite où les véhicules avaient tendance à prendre trop de vitesse, des panneaux de mise en garde contre les risques de collision ont été mis en place. En 2011, dans les 160 sites recensés, les actions conduites ont permis d'obtenir d'excellents résultats : le nombre de freinages brusques a diminué de 70%, et le nombre d'accidents avec blessés, de 20%. Depuis 2012, les données des systèmes de navigation sont exploitées pour sécuriser les itinéraires conduisant aux établissements scolaires : des aménagements pour piétons ont été apportés sur des portions de route où d'importants changements de vitesse ou de brusques freinages étaient relevés aux heures de sortie de classe des élèves.

 Ce système original et judicieux d'exploitation des données de navigation automobile est adaptable en tout lieu. En 2010, lors de la convention nationale des gouverneurs (exécutifs des départements), parmi les 2 200 projets en lice, cette belle initiative du département de Saitama a été récompensée par le grand prix de la meilleure action conduite par une collectivité.