CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Département de Fukuoka 2


Une première pour les pêcheries au Japon : des informations nutritionnelles consultables par téléphone portable

Carte

Domaine(s) concerné(s)

Contact

Agriculture, forêt et pêche Fukuoka-ken,Nourinsuisan-bu,Suisan-kyoku,Suisanshinko-ka
(Section de développement de nouvelles technologies et industries, Division de commerce et d'industrie du département de Fukuoka)

icon-internetSite Internet (anglais)

 

Présentation

Une production maîtrisée d'algues nori de haute qualité

 La baie d'Ariake, qui est la plus grande baie de Kyushu (sud-ouest du Japon), borde quatre départements du nord-ouest de l'île de Kyushu. Dans le département de Fukuoka, la culture d'algues marines nori de la baie d'Ariake représente un tiers des revenus du secteur de la pêche. Depuis l'an 2000, le volume de production tendait cependant à être instable en raison d'une maivaise maîtrise des conditions de culture.

 Les algues souffraient d'un phénomène de décoloration lié à une insuffisance de sels minéraux dans les zones de culture. Les procédés de culture ne donnaient pas pleine satisfation : l'emplacement des parcelles, le nombre de filets tendus sur les piquets ne permettaient pas d'exploiter efficacement les courants et les sels minéraux. En outre, pour disposer des informations sur la teneur de l'eau en sels minéraux, indispensable à une bonne gestion des cultures, il fallait un délai d'1 à 2 jours.

 Pour surmonter ces difficultés, et développer une production stable d'algues nori de haute qualité, le département de Fukuoka s'est attelé à un projet de renforcement du service d'information. À partir de 2005, le Centre de recherche en technologies maritimes et pêche a œuvré pour une amélioration des fonctionnalités des appareils de contrôle, ce qui a permis de réduire à 40 minutes la durée des analyses nutritionnelles qui requéraient auparavant plus de deux heures. Un service d'informations consultables par téléphone portable a également été mis en place. Jusque-là, les cultivateurs d'algues devaient rentrer chez eux pour y avoir accès. Ils peuvent maintenant en disposer en mer, sans quitter leurs postes de travail, et en tenir compte en temps réel pour mieux gérer leur exploitation.

 Ce service d'information sur la teneur de l'eau en sels minéraux remporte un vif succès. Depuis sa mise en place en 2005, le nombre de consultation par téléphone s'est considérablement accru, et en 2012, dans les périodes de pointe, on dénombrait jusqu'à 1 100 connexions par jour.

 Les risques liés à la production étant mieux maîtrisés grâce à ces dispositifs, le département de Fukuoka travaille depuis 2006 à la création du label de qualité « Nori de Fukuoka ».