CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Département de Yamaguchi


Énergie hydrogène

Carte

Domaine(s) concerné(s)

Contact

Environnement Yamaguchi-ken

 

 

Présentation

Situé à l’extrême ouest de l’île de Honshu, dans un cadre verdoyant, le département de Yamaguchi a fait preuve tout au long de son histoire d’un remarquable dynamisme économique.  

L’actuel département de Yamaguchi correspond à l’ancien fief de Choshu. A l’époque d’Edo (1603 - 1867), il tirait sa puissance de trois productions clés : le riz, la pâte à papier et le sel. Après la restauration impériale, durant les ères Meiji (1868 - 1912) et Taisho (1912 - 1926), le département opéra une grande reconversion pour asseoir sa prospérité sur l’exploitation de ses gisements de charbon. Dans l’après-guerre, la région d’Iwakuni, située au sud du département et donnant sur la mer intérieure, se transforma en un grand complexe pétrochimique.

Aujourd’hui, l’hydrogène produit à Yamaguchi par les industries implantées sur la côte représente 10 % de la production nationale. Son haut degré de pureté constitue un atout considérable. Pour en optimiser l’exploitation à une échelle locale, le département privilégie trois axes stratégiques expliqués ci-après :

1. Mise en place d’infrastructures de distribution d’hydrogène

Le complexe industriel du département génère de l’hydrogène en grande quantité, comme produit secondaire résultant des processus d’élaboration d’autres produits (1). En juin 2013, l’entrée en activité dans la ville de Shunan d’une usine de transformation d’hydrogène gazeux en hydrogène liquide a permis de valoriser cette production secondaire, en apportant une solution aux problèmes de stockage et d’acheminement. Dès août 2015, la mise en place d’une chaîne logistique a permis d’exploiter les premières stations de distribution d’hydrogène dans la zone Chugoku-Shikoku. L’entrée en service de ces stations a parachevé un modèle pionnier de production et de consommation d’hydrogène à l’échelle locale.

2. Développement des applications de l’hydrogène

Le département de Yamaguchi a introduit l’an dernier un dispositif de subvention original visant à encourager la recherche et la mise en œuvre d’applications industrielles liées à l’hydrogène. Ce dispositif a notamment permis d’instaurer une coopération entre des PME de Yamaguchi et des industries d’autres départements qui a abouti à la mise au point d’un « système de pile à combustible à hydrogène pur », produisant une énergie de 0,7 kW par unité. Au terme d’une expérimentation d’un an dans le parc zoologique de Tokuyama de la ville de Shunan et dans le marché de gros local, ce système a été définitivement adopté au mois de mars 2016. Sur cette belle lancée, le marché de gros teste actuellement un hydrogénoduc destiné à acheminer directement de l’hydrogène sous forme liquide depuis une station de distribution.

3. L’hydrogène comme source d’énergie privilégiée

Une « convention pour une stratégie d’exploitation de l’hydrogène de Yamaguchi » a été mise en place, réunissant des entreprises, des organismes privés et toutes les municipalités du département. Cette structure favorise l’implantation de stations de distribution d’hydrogène, et conduit plus largement une réflexion sur les solutions permettant d’utiliser l’hydrogène comme source d’énergie alternative. L’an dernier, l’une des idées retenues a été la mise en place d’un dispositif de subvention incitant à l’achat de véhicules électriques à pile à combustible hydrogène. Le département de Yamaguchi a donné le ton en entreprenant de renouveler son parc de véhicules publics avec des véhicules de ce type.

Encouragé par ces premières réussites, le département de Yamaguchi poursuit ses efforts pour fédérer tous les acteurs concernés et consolider sa position de département pionnier dans les applications de l’hydrogène.