CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Signature d’une convention de partenariat pédagogique entre la ville de Takahashi (dép. d’Okayama) et le lycée Ampère de Lyon

Des échanges débuteront en 2019 entre les lycées de Takahashi et le lycée Ampère de Lyon grâce à la conclusion le 29 mai dernier d’une convention de partenariat pédagogique.

1教育交流締結式高梁市長アンペール高校校長ほか全体写真

Cérémonie de signature de la convention de partenariat pédagogique entre la ville de Tahakashi (dép. d’Okayama) et le lycée Ampère de Lyon

De gauche à droite : Mme Arimasa, proviseure d’un des lycées de Takahashi ; Mme Brugeas, proviseure du lycée Ampère ; M. Kondō, maire de Takahashi ; M. Nagasawa, actuel consul du Japon à Lyon.

Historique

En vertu d’un jumelage noué en 1990 entre la ville de Takahashi et la ville de Troy, dans l’état de l’Ohio (États-Unis), des échanges scolaires internationaux étaient déjà organisés au niveau des collèges. Mais dans un contexte où la mondialisation progresse, la ville de Takahashi désirait également offrir à ses jeunes générations la chance de se familiariser avec des cultures autres qu'anglophones. Elle avait ainsi consulté à ce sujet Ryūichirō Kobayashi, consul du Japon à Lyon à cette période, avec lequel elle entretenait de bonnes relations depuis plusieurs années. Celui-ci suggéra d’emblée un rapprochement avec le lycée Ampère. En 2017, Takanori Kondō, maire de la ville de Takahashi, effectua un voyage à Lyon pour visiter le lycée en question et s’assurer de la concordance de la conception des échanges à mettre en place. À la suite de cette rencontre, des pourparlers s’engagèrent pendant un an, aboutissant à la signature de cette convention de partenariat pédagogique. Au Japon, l’éducation scolaire dans les lycées relève de la compétence du département. Il n’existe pas d’académie ni d’organisme déconcentré de l’Etat dans ce domaine. Chaque département administre et gère ses lycées grâce à son Comité d’éducation (organe exécutif collégial du département en matière d’éducation, traduit en anglais par « Board of Education »). Dans les grandes lignes, les fonctions de ce comité sont assez similaires à celle des académies en France ajoutées à celles des Services scolaires au sein des collectivités françaises. Ainsi, le Comité d’éducation du Département recrute et rémunère les enseignants de ses lycées.

La convention signée a pour objectif d’encourager la découverte réciproque de la culture, de l’histoire, et de la langue des deux pays. Des préparatifs sont en cours pour permettre l’accueil d’élèves du lycée Ampère dans des familles de la ville de Takahashi. Il est prévu que des lycéens de Takahashi se rendent ensuite à leur tour à Lyon.

Le bon déroulement des négociations entre la ville de Takahashi et le lycée Ampère jusqu’à la signature de la convention doivent beaucoup à la compétence et au dévouement d’Édouard Brena, coordinateur des relations internationales (CIR) affecté à Takahashi dans le cadre du Programme JET (Japan Exchange and Teaching). Sa connaissance de la langue et de la culture japonaises a grandement contribué à la qualité du dialogue. Tant lors de la cérémonie de signature de la convention que durant la fête qui a suivi, il a assuré l’interprétariat, s’adaptant avec tact aux différentes situations et mettant chacun à l’aise.

3教育交流締結式高梁市長アンペール高校校長ほか署名の様子   4教育交流締結式高梁市長中央アンペール高校校長左CIR右記念品交換
Mme Brugeas, proviseure du lycée Ampère, et M. Kondo, maire de Takahashi, apposant leur signature sur la convention.   Cérémonie de signature de la convention de partenariat pédagogique : Mme Brugeas, proviseure du lycée Ampère (à gauche), M. Kondo, maire de Takahashi (au centre), Édouard Bruna, CIR en poste à Takahashi (à droite).

 

La ville de Takahashi

Située dans la partie ouest du département d’Okayama, au sud-ouest de l’île principale de Honshū, la ville de Takahashi compte une population d’environ 31 000 habitants. Elle a hérité de l’époque féodale le château de Bichū Matsuyama, classé bien culturel national. Elle abrite également un quartier historique protégé, appelé Fukiya, où s’alignent des bâtiments traditionnels dont les façades et les tuiles arborent une superbe teinte rouge due à la présence d’oxyde de fer.

Takahashi est par ailleurs réputée comme ville pionnière en matière éducative pour avoir fondé en 1881 la première école pour filles.

Le lycée Ampère

Fondé en 1519, sous le nom de Collège de la Trinité, le lycée a été rebaptisé en 1988 en hommage à l’un de ses anciens élèves, l’illustre physicien André-Marie Ampère, auteur du théorème fondamental de l’électromagnétisme, connu sous le nom de théorème d’Ampère qui a donné son nom à l’unité de mesure de l'intensité du courant électrique.

Depuis 1990, le lycée Ampère propose l’apprentissage du japonais comme langue vivante étrangère. Aujourd’hui, près de 150 lycéens suivent ces cours avec enthousiasme.

Les lycées de Takahashi et le lycée Ampère ont su se distinguer par leurs qualités pédagogiques au fil de l’histoire. Nous espérons de tout cœur que les nombreux échanges à venir feront éclore de belles amitiés qui, s’inscrivant dans la durée, contribueront à développer la bonne entente entre le Japon et la France.

* Le Programme JET (Japan Exchange and Teaching Programme) est un dispositif piloté par CLAIR (Council of Local Authorities for International Relations) visant à inviter des jeunes de pays étrangers à travailler au sein de collectivités locales japonaises afin de dispenser un enseignement linguistique ou de favoriser le développement des échanges internationaux. Depuis 1989, près de 300 jeunes français ont été embauché par les villes et départements japonais.

Site officiel du Lycée Ampère : http://ampere.elycee.rhonealpes.fr/

Site de la ville de Takahashi : http://www.city.takahashi.lg.jp/